Un 3ème Euro sinon rien : Présentation de l’Equipe de France

Le public français adore son équipe de coeur, mais bien souvent quand elle gagne. Dès que les Bleus retombent dans leur travers, les supporters retombent dans l’exigence. Et cette exigence voudra que l’Equipe de France gagne son Euro à la maison. Parce que France 1998, parce qu’on joue à domicile, parce que cela fait 16 ans que l’on attend un titre bordel ! La bande à Didier jouit d’une génération prometteuse, encore faut-il qu’elle prouve à elle même qu’elle peut concurrencer les plus grands d’Europe.

Classement UEFA : 8ème

Force de l’effectif : 8(+1)/10 

Réaliser le même coup qu’en 1998

Team 3

Quelle fut longue cette attente pour l’Euro 2016. Entre matchs amicaux et les événements du 13 novembre, la préparation n’a pas été de tout repos pour les Bleus. Au sortir d’une Coupe du Monde qui nous a laissé sur notre fin, l’Equipe de France aura à coeur de faire aussi bien que ses aînés en 1998, et de remporter le trophée à la maison. Avec une défense et une attaque diminuées, la France a tout de même une ossature solide pour avancer confiante dans son Euro.

2 ans et 18 matchs amicaux pour construire

Team 1

Le bilan comptable de Didier Deschamps est plus qu’honorable, compte tenu de ces 18 matchs sans enjeux. 14 victoires, 1 nul, 3 défaites. Les déceptions sont à mettre du côté des confrontations face à l’Albanie, que la France a sans doute pris trop de haut, et le match en juin dernier face à la Belgique, où la défense a pris l’eau (3-4). Le goalaverage reste toutefois excellent avec 34 buts marqués pour 19 encaissés. L’attaque française reste sur deux cartons en mars avec respectivement 4 buts mis à la Russie et 3 prunelles envoyées dans la face des Pays-Bas. Mais le doute se pose de plus en plus en défense.

Le 11 des Bleus

Team 2

On pensait connaître par coeur le 11 des Bleus, mais c’était sans compter sur les mésaventures pré-Euro. Car si dans les bois, la place de titulaire de Hugo Lloris reste inchangée, ça se corse plus en défense. Entre Sakho qui brûle sa graisse et les blessures de Varane et Mathieu, Deschamps emporte avec lui Adil Rami et Samuel Umtiti. La charnière centrale va se décider durant les prochains matchs préparatoires, mais il semblerait bien que Rami et sa récente victoire en Ligue Europa ait convaincu le sélectionneur de l’associer à Laurent Koscielny. Il seront épaulés dans leur tâche par les peu rassurants Evra et Sagna. Dans le milieu à 3 on reste dans du classique, avec les box-to-box Paul Pogba et Blaise Matuidi pour l’épauler. Deschamps a même en roue de secours une vraie option avec la hype N’Golo Kanté, récent champion d’Angleterre. Quoi comment ça Lassana Diarra est aussi blessé ? Quand on sait que les autres options résident entre Cabaye et Sissoko, très loin de leurs meilleures années, on est tout de suite plus rassuré de la présence du Tiger. En attaque, la campagne pro-Ben Arfa a fait rage, mais bien que le Niçois soit pétri de talent, ses anciens coup de sang dans le vestiaire ont déjoué pour lui. Didier Deschamps a construit son groupe sur deux ans, à la manière d’un club, et les 23 sélectionné sont les 23 joueurs susceptibles de mieux jouer ensemble. Les Bleus vont donc aller à l’attaque avec Antoine Griezmann et Dimitri Payet sur les ailes, bien épaulés par les valeurs montantes Anthony Martial et Kingsley Coman. En pointe, Karim Benzema a préféré se faire de l’argent de poche avec des sex-tape plutôt que d’aller à l’Euro. C’est donc Olivier Giroud qui est le plus heureux. Décisif dans ses dernières sorties avec les Bleus, il sera le titulaire en pointe. Pour casser les défenses fermées du Groupe A, Didier Deschamps emporte dans sa besace El Puncho Gignac, qui casse tout au Mexique.

Champion d’Europe sinon rien

Kanté

On a envie d’y croire à cette 3ème couronne européenne. Tout d’abord parce que cet Euro se joue sur le gazon français, et ensuite parce que l’Equipe de France dispose d’une jeune génération talentueuse. Même si l’équipe est entouré de moins de joueurs cadres que l’équipe victorieuse de 1998, Didier Deschamps a constitué son groupe de joueurs depuis longtemps et on espère que d’une osmose découlera le succès. Avec un groupe sans adversaires notables, la France devra se venger de l’Albanie et surtout faire éclater la muraille des Carpates. La Suisse reste dangereuse mais elle sort de prestations laborieuses, et part toujours avec une charnière Djourou-Senderos. Si elle termine 1ère, la France ira probablement affronter la Suède ou l’Ukraine en huitièmes de finales. Le quart de finale devrait être ensuite face aux russes et aux autrichiens. C’est à partir des demi-finales que l’ogre allemand se présente, et ensuite on espère un dénouement heureux qui mènera les Bleus jusqu’en finale. Les pronostics sont faits pour être déjoués !

Jusqu’où ira la France?  

FINALE

L’ÉQUIPE-TYPE

8951-EDF-EURO-2016-3-AgentColonelK

LES 3 JOUEURS CLÉS

The Last of Us
Laurent KOSCIELNY
30 ans – 27 sélections

gun__1443001254_Unknown_copy

Sans Raphaël Varane, et avec à ses côtés des joueurs en manque de compétition internationale (Adil Rami et Eliaquim Mangala), Laurent Koscielny semble le seul à pouvoir tenir la baraque derrière. Souvent rassurant dans la rugueuse Premier League depuis 6 saisons, le Gunner reste solide en Equipe de France mais il devra élever son niveau de jeu pour porter la charnière centrale des Bleus jusqu’en finale.

Il faut que tu respires
N’Golo KANTE
25 ans – 2 sélections 1 but

ngolo-kante

Le trio de tête est constitué depuis longtemps, mais la saison de fou de Leicester a permis à N’Golo Kanté de s’inviter au meilleur moment dans le 23 des Bleus. Auteur d’une saison époustouflante, alors qu’il jouait l’an dernier à Caen, il est l’un des 3 joueurs fantasques qui porté Leicester sur le toit de l’Angleterre. Gros tacleur, l’homme aux milles poumons sera une alternative de choix pour Didier Deschamps pour répondre présent en l’absence de Lassana Diarra.

Goaleador
Antoine GRIEZMANN
25 ans – 26 sélections 7 buts

l-equipe-de-france-de-football-notes-des-bleus-face-aux-pays-bas-griezman-393124

Sous les ordres de Diego Simeone, Grizi a pris une toute autre dimension. Sérial buteur, il a fait tomber à lui tout seul le Barça et le Bayern en Ligue des Champions cette année, avant de s’éteindre en finale. Sans Karim Benzema, ça sera lui le leader de l’attaque des Bleus sur le côté droit. Avec 56 buts au compteur en deux saisons, Griezmann a le potentiel pour améliorer ses stats avec l’Equipe de France. Et être décisif au bon moment.

La liste des 23

Gardiens : Hugo Lloris, Steve Mandanda, Benoît Costil

Défenseurs : Raphael Varane, Laurent Koscielny, Eliaquim Mangala, Jérémy Mathieu, Patrice Evra, Bacary Sagna, Christophe Jallet, Lucas Digne

Milieux : Paul Pogba, Blaise Matuidi, Lassana Diarra, N’Golo Kanté, Yohan Cabaye, Moussa Sissoko

Attaquants : Antoine Griezmann, Dimitri Payet, Anthony Martial, Kingsley Coman, Olivier Giroud, André-Pierre Gignac

Sélectionneur : Didier Deschamps

by Kévin Veyssière

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s