The Green and White Army : présentation de l’équipe d’Irlande du Nord

Au rugby, l’Irlande ne fait qu’une et toutes les provinces du Munster, du Leinster, du Connacth et de l’Ulster sont réunis. En football la donne est différente, puisque l’Irlande et l’Irlande du Nord sont une nouvelle fois séparées. Mais l’Euro 2016 permettent aux voisins taciturnes de mettre en avant leurs couleurs. L’Irlande du Nord était pourtant parti pour l’Euro en étant la plus faible nation britannique. Finalement les voilà au mois de juin, pour préparer ce premier Euro historique.

Classement UEFA : 33ème

Force de l’effectif :
3/10

Première grande compétition depuis 1958

11117652-large

Il y a 58 ans, l’Irlande du Nord disputait un quart de finale de Coupe du Monde. Depuis les Northen Irish n’ont disputé que deux petites Coupe du Monde, et aucun Euro. Pourtant la sélection de Martin O’Neill l’a fait ! Elle participera pour la première fois de son histoire à un Championnat d’Europe de football. L’Irlande du Nord n’aura néanmoins pas dans son effectif un George Best. L’un des petits poucets de cet Euro 2016 aura tout à prouver dans un groupe relativement relevé.

Une qualification décrochée au forceps

GettyImages-491868324-1400x961

Dans un groupe de qualification sans véritable leader (Roumanie, Hongrie, Grèce) l’Irlande du Nord avait tout à gagner en jouant crânement sa chance. Malgré une défaite contre la Roumanie, les Northern Irish sont parvenus à enchaîner 9 matchs sans défaite, avec 6 victoires, terminant ainsi 1er de leur groupe. Meilleure attaque du groupe avec 16 buts, la Green and White Army peut remercier son buteur Kyle Lafferty, auteur de 7 buts en 10 matchs. L’Irlande du Nord n’a plus perdu depuis mars 2015 contre l’Ecosse, la Norm Iron reste sur 11 matchs sans défaite.

Le 11 de la Green and White Army

ni4

Compte tenu du faible niveau du championnat nord-irlandais, les 23 du sélectionneur Michael O’Neill jouent dans les rugueuses divisions anglaises et écossaises. Pour barricader la Green and White Army, on aurait pensé à l’ex-gardien de Manchester United, Roy Caroll. Mais à 38 ans il est loin d’être indiscutable. Nous verrons plutôt à l’oeuvre le portier d’Hamilton, Michaël McGovern. Etrangement le secteur défensif est celui qui donne le plus de garantie dans cette équipe. Mis à part le défenseur droit McLaughlin, qui évolue en D3 anglaise, le reste de la défense joue en Premier League depuis plusieurs années. Johnny Evans, Cathcart et McAuley ont donc une certaine expérience du haut niveau. Le milieu de terrain est confié au capitaine Steven Davis. Le joueur de Southampton sort d’une saison pleine et il sera accompagné dans sa tâche du récupérateur Chris Baird et de l’offensif Norwood. Pour ce qui est de l’attaque, on est sûr d’une chose, Kyle Lafferty jouera en pointe. Le meilleur buteur des Northern Irish emmènera l’attaque avec les pensionnaires de Championship Jamie Ward et Stuart Dallas. Néanmoins on ferait plutôt confiance à Conor Washington sur un côté. Le joueur de QPR a été sélectionné lors des 3 derniers matchs et a inscrit 2 buts. On pense aussi à Will Grigg, grand contributeur de la montée de Wigan en Championship avec 28 buts marqués cette saison.

Le poil à gratter du Groupe C

_85381689_pe_00532652

Dans un groupe ô combien compliqué, l’Irlande du Nord va certainement souffrir en défense entre l’armada allemande et Robert Lewandowski. Néanmoins pour leur premier Euro, on s’attend à une surprise du côté de Belfast, et si elle n’a pas lieu contre l’Ukraine, l’Irlande du Nord pourrait tout aussi bien décrocher un match nul face aux deux favoris du groupe. Trop juste pour se qualifier, la Northern Ireland sera le juge de paix de ce groupe afin de déterminer les différentes places pour les 8èmes de finale.

Jusqu’où ira l’Irlande du Nord?  

Eliminé du Groupe C

L’ÉQUIPE-TYPE

9028-Northern-Ireland-EURO-2016-AgentColonelK

LES 3 JOUEURS CLÉS

Frank Irish Lampard
Steven DAVIS
31 ans – 81 sélections 8 buts

Steven Davis

Surnommé le nouveau « Frank Lampard » à ses débuts en sélection, le petit Stevie a depuis bien grandi. Après des saisons prometteuses du côté d’Aston Villa, Davis s’est exilé chez les Rangers écossais pour mieux revenir en Angleterre, à Southampton. Chez les Saints, le Northern Irish est devenu la pièce indispensable du milieu de terrain en 4 saisons. Le constat est le même en sélection, dont il est le capitaine.

Albion Rock
Gareth McAULEY
36 ans – 60 sélections 7 buts

gareth mc auley

Le grand défenseur nord-irlandais (1m95) est la force tranquille du groupe. Il a rejoint les divisions anglaises à 25 ans, dans le modeste club de Lincoln, puis il a gravi les échelons, pour s’installer en Premier League il y a de cela 4 saisons. A West Bromwich Albion, le natif de Larne est le titulaire indiscutable de la défense. Accompagné dans sa besogne en sélection par ses compères Johnny Evans et Craig Cathcart, la Norm Iron sera solide mais sera t-elle assez rapide pour arrêter un Thomas Müller ou un Robert Lewandowski ?

L’arme fatale
Kyle LAFFERTY
28 ans – 49 sélections 16 buts

BELFAST, NORTHERN IRELAND - SEPTEMBER 7: Kyle Lafferty of Northern Ireland celebrates after scoring a late equaliser during the Euro 2016 Group F qualifying match between Northern Ireland and Hungary at Windsor Park on September 7, 2015 in Belfast, Northern Ireland. (Photo by Charles McQuillan/Getty Images)

Sans Healy, il sera bien compliqué pour les verts et blancs de titiller les acolytes roumain et magyar. Il faudra donc se reporter sur l’ancien espoir Lafferty. Après être longtemps resté aux Rangers, il a du quitter l’Ecosse face à la faillite du club de Glasgow. Sa seule saison réussie à ce jour reste celle de l’an dernier, en Série B à Palerme. Aujourd’hui joueur de Norwich (12 matchs et 4 petits butes cette saison), Lafferty aura la lourde tâche d’être aussi décisif qu’en phase de qualif (7 buts).

La liste des 23 : 

Gardiens de but : Mannus (St Johnstone), McGovern (Hamilton), Carroll (Notts County).

Défenseurs : Cathcart (Watford), J Evans (West Brom), McAuley (West Brom), McCullough (Doncaster), McLaughlin (Fleetwood), Hodson (MK Dons), Hughes (Melbourne City), McNair (Manchester United), Baird (Derby County).

Milieux : Davis (Southampton), Norwood (Reading), C. Evans (Blackburn Rovers), Ferguson (Millwall), Dallas (Leeds United), McGinn (Aberdeen), Ward (Nottingham Forest).

Attaquants : K. Lafferty (Norwich City), Washington (QPR), Magennis (Kilmarnock), Grigg (Wigan Athletic)

Sélectionneur : Michael O’Neill

Par Kévin Veyssière

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s