L’équipe-type des 11 Grands absents de l’Euro

Blessé, trop vieux, choix du sélectionneur ou bien contexte extra-sportif, ils sont nombreux ces joueurs à avoir du talent, mais à ne pas faire partie de l’aventure estivale. Voici l’équipe-type des 11 Grands absents de l’Euro 2016. 

9078-11-GRANDS-ABSENTS-4-AgentColonelK

Pepe REINA – ESPAGNE
33 ans – 33 sélections

pepe-reina_2627919b

Habituel second couteau des cages de la Roja, la montée en puissance du mancunien De Gea a poussé peu à peu Pepe Reina vers la sortie. Hauteur d’une saison pleine avec Naples, Pep’ a connu tous les succès de l’Espagne version Del Bosque, de 2008 à 2012. Malgré la fin de règne de San Iker, la relève est pourtant largement assurée par David De Gea. Pourtant c’est le jeune Rico, même pas titulaire au FC Séville qui truste la dernière place de gardien de but. Le talent d’ambianceur et l’expérience de l’ancien portier de Liverpool feront défaut à une Espagne en reconstruction.

Raphaël VARANE – FRANCE
23 ans – 29 sélections

Paul-Pogba-Raphael-Varane

Annoncé futur grand défenseur de l’Equipe de France, Raphaël peine à franchir le cap au Real de Madrid. Pourtant même si il n’est pas titulaire en Liga, son statut de patron de la défense des Bleus était indéniable. Etait car le madrilène s’est blessé au pire des moments, juste avant l’Euro, obligeant Deschamps a appelé en catastrophe Adil Rami. Il n’était pas le plus rassurant dans la défense française, mais son association avec Laurent Koscielny constituait une base solide, que la Desch’ va devoir reconstruire en très peu de temps.

Vincent KOMPANY – BELGIQUE
30 ans – 70 sélections

Vincent Kompany, Manchester City

A la fois capitaine et patron de la défense belge, Vincent ne sera pas de la partie à l’Euro. La faute à des blessures handicapantes qui ne lui ont pas permis d’affronter et de battre le PSG en Ligue des Champions. Même si la charnière de Tottenham Alderweireld-Verthonghen reste du solide, l’impact physique et moral de Kompany sera un manque pour une génération belge dorée en quête d’un premier exploit.

Dejan LOVREN – CROATIE
26 ans – 31 sélections

Dejan-Lovren-Liverpool

On l’avait quitté en France avec Lyon, pour un transfert record à Southampton, de plus de 10 millions d’euros. Depuis le petit Dejan a bien grandit puisqu’il est titulaire indiscutable chez les Reds de Jurgen Klopp. Le problème c’est que son melon a grandit en même temps que son talent. A force de dire dans la presse qu’il ne viendrait pas à l’Euro en tant que remplaçant, le sélectionneur Ante Cacic ne l’a tout simplement pas sélectionné. Stéphane Ruffier like this.

Antonio RÜDIGER – ALLEMAGNE
23 ans – 11 sélections

rudiger

C’est ce qu’on appelle le karma. Premier entraînement en France et première blessure pour Antonio Rüdiger. Et pas des moindres puisque le défenseur allemand a été victime d’une rupture du ligament antérieur du genou droit. Rien que ça ! Pourtant l’ancien joueur de Stuttgart avait la confiance de Joachim Löw pour être titulaire sur l’aile droite de la défense germaine. Lui qui sortait d’une saison réussie à l’AS Rome, il va devoir désormais regarder ses petits copains depuis son canapé.

Marco VERRATTI – ITALIE
23 ans – 15 sélections

marco-verratti

Le syndrome Thiago Motta. A force de joueur au côté de son compatriote, le petit Marco a pris la fâcheuse habitude de se blesser, au plus mauvais des moments. Sa saison a été pourrie par les pépins physiques, ce qui l’a empêché de porter le PSG vers une demi-finale de Champion’s League, et ce qui va l’empêcher d’être le leader du milieu de terrain azuréen. Si l’on ajoute à cela que Antonio Conte devra composer sans Marchisio ni Pirlo, on peut se dire que cela fera peu d’artistes pour faire le spectacle.

Ilkay GÜNDOGAN – ALLEMAGNE
25 ans – 16 sélections

Ilkay-G-ndogan_3247293

Absent de la campagne victorieuse de la Mannschafft au Brésil, Ilkay Gündogan avait toutes les chances d’intégrer l’équipe nationale. Mais voilà, le 6 mai dernier, le milieu de Dortmund se blesse au genou et sera absent plusieurs mois. Cela n’empêche pas le joueur d’origine turque de signer à Manchester City dans la foulée. Néanmoins Joachim Löw devra une nouvelle fois faire confiance à des joueurs qui sont loin de leur meilleur niveau, comme Khedira ou Bastian Schweinsteiger.

ISCO – ESPAGNE
24 ans – 14 sélections

Ini-Syarat-Untuk-Isco-Gantikan-James-Di-Skuat-Utama-real-Madrid-

Mata, Cazorla ou plus encore, Saul Niguez … la liste  des absents des étincelants milieux offensifs du côté de la Roja est longue. Mais c’est bien l’absence d’Isco qui fait le plus parler. Le madrilène est revenu à son meilleur niveau depuis la prise de fonction de Zinedine Zidane à la tête du Real. Régulièrement sélectionné, contrairement à Saul, Del Bosque lui préfère un Cesc Fabregas, fantomatique avec Chelsea, ou bien un Thiago Alcantara. Dans un effectif qui doit enclencher une cure de jouvence pour les prochaines échéances, on s’étonne de l’absence d’un joueur aussi talentueux.

Marco REUS – ALLEMAGNE
27 ans – 29 sélections

marco-reus-celebrates-dortmund_3117273

Blessé en 2014, c’est encore le contre-coup d’une blessure qui empêche Marco de participer à l’Euro. 4 saisons pourtant que Marco dynamite l’attaque du Borussia devant le mur jaune. Cette fois le joueur de Dortmund est bien sur pied mais ses adducteurs lui font défaut. Du coup Joachim lui a annoncé sa non-sélection au meilleur des moments, le jour de son anniversaire ! Le karma on vous dit.

Diego COSTA – ESPAGNE
27 ans – 10 sélections

1475047-31498074-2560-1440

Le mercenaire Costa, tout comme Fernando Torres, n’a pas été pris dans les navires espagnoles qui faisaient cap en France. La brute Diego Costa va manquer à une Espagne qui veut enfin jouer avec un pur attaquant. Bien que son talent de buteur ait été mis à rude épreuve avec l’horrible saison de Chelsea, le Blues n’en reste pas moins un joueur provocateur, capable de faire exploser n’importe quel joueur. Le Marco Materazzi ibérique verra donc son compteur de buts en sélection bloqué à 1, pendant que Morata lui chipera sa place dans le 11 de départ de Del Bosque.

Karim BENZEMA – FRANCE
28 ans – 81 sélections

France's Karim Benzema (L) challenges Portugal's Bruno Alves (R) during their friendly soccer match at the Stade de France in Saint-Denis near Paris, October 11, 2014. REUTERS/Benoit Tessier (FRANCE - Tags: SPORT SOCCER) - RTR49SXL

On aurait pu mettre Hatem Ben Arfa, mais pour nous une saison de folie à Nice reste une saison de folie à Nice. On préfère plutôt sélectionné Karim dans notre 11 type. Impliqué dans la très médiatique affaire de la sex-tape de Mathieu Valbuena, Karim s’est mis sur la touche tout seul. Ses récentes déclarations en vue de l’Euro ne servent qu’à attiser le brasier, dans une France pourrie par la montée frontiste. Pourtant Karim a parlé sur le terrain, avec 28 buts sous les couleurs du Real. Néanmoins l’Equipe de France va mieux offensivement depuis que la Benz’ a disparu des radars. Alors si ce n’est pas un grand absent pour l’Euro, son absence fera du bien pour l’image du football.

On pense aussi à : Lassana Diarra (France) Danny (Portugal) Dzagoev et Zhirkov (Russie) Welbeck et Walcott (Angleterre) Marchisio, Pirlo et Giovinco (Italie) Mirallas et Lombaerts (Belgique) Juan Mata, Dani Carvajal et Saul Niguez (Espagne)

Par Kévin Veyssière

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s