Mais qui es-tu Will Grigg’s on Fire ?

Après J’Préfère te prévenir de Lolywood voilà qu’un autre hymne officieux de l’Euro vient supplanter David Guetta. Will Grigg’s on Fire, hymne nord-irlandais à la gloire du striker Will Grigg, embrase le public de la Green and White Army depuis le début de l’Euro. Chose étonnante quand on sait que le jeune attaquant n’est même pas le titulaire de l’attaque irish. Alors d’où vient cet étrange phénomène ?

Will Grigg avant d’être un tube estival c’est surtout un grand espoir nord-irlandais qui vient de terminer une saison de haut vol avec Wigan. Meilleur buteur de League One avec 25 buts, Willy a grandement contribué à la conquête du titre de 3ème division anglaise avec le club du Grand Manchester. Et il faut commencer par là pour comprendre l’effervescence autour du phénomène Will Grigg. Car c’est le fan de Wigan, Sean Kennedy qui par le biais d’une vidéo YouTube en mai 2016, lance une chanson à la gloire de son chouchou. Sur l’air du tube Freed from Desire de Gala, Sean nous chante à quel point les défenses sont terrifiées à l’approche de Will Grigg. Parvenu aux oreilles du Président des Latics David Sharpe, la chanson est très vite devenue une des chansons officielles dans les tribunes du DW Stadium.

WillGriggcelebrateswithCraigCathcartNorthernIrelandvBelarusMay16_large

Le refrain Will Grigg’s on Fire s’exporte au delà de Manchester, puisque les supporters nord-irlandais ne tardent pas à le reprendre pour supporter leur Army à l’Euro 2016. Pourtant l’attaquant de Wigan n’est pas le plus grand attaquant de son équipe, il est même rarement titulaire. La star de l’équipe c’est Kyle Lafferty. Grand artisan de la qualification de son pays à l’Euro avec 7 buts, il n’a jamais confirmé en club ses belles prestations sous ses couleurs nationales, la faute sans doute à son penchant pour l’alcool et les jolies filles.

wigan-athletic-3-bury-0-will-grigg-celebration-16x9-for-highlights73-2978134

Passé en tête des charts anglais, Will Grigg’s on Fire pourrait bien permettre à l’intéressé de se révéler dans un autre club que Wigan. Pourtant le chemin a été long pour le petit Willy. Né à Solihull dans les Midlands anglais, le nord-irlandais continue ses études pendant qu’il joue à Stratford et Walsall. C’est en 2010, à 19 ans qu’il commence à jouer en tant que joueur professionnel. Deux ans plus tard, il sera nommé joueur de la saison de Walsall avec 19 buts inscrits. Pour continuer son ascension, Grigg signe à Brentford.

Mandatory Credit: Photo by JMP/REX (4081803y) Milton Keynes Dons' Will Grigg celebrates his second goal of the game MK Dons v Manchester United, Capital One Cup Football, Stadium MK, Britain - 26 August 2014

Mais le club de Londres ne se révélera pas être une grande opportunité pour le striker. Blessé et en manque de confiance il jouera peu en tant que titulaire. Il l’admet lui même « je ne suis pas devenu un mauvais attaquant du jour au lendemain ». Il lui faudra un un prêt durant la saison 2014-2015, à Milton Keynes, pour retrouver la confiance avec 20 buts. Surtout il se fera un nom du côté de l’Angleterre en claquant 2 buts lors de la victoire historique de son équipe 4-0 face à Manchester United en League Cup. Il signe par la suite chez les ambitieux Latics de Wigan, avec le destin qu’on lui connaît.

maxresdefault

Après n’avoir joué aucune minute de l’Euro 2016 et 1 but en 8 sélection, son entrée en jeu va enflammer un peu plus les supporters de la Green and White Army. 

Par Kévin Veyssière

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s