Les 5 dangers islandais que les Bleus doivent redouter

Petit poucet de l’Euro, on avait envie de voir cette Islande faire un beau parcours. Après un nul chanceux face à un Portugal laborieux, les insulaires sont allés chercher leur 8ème de finale avec les tripes en sortant l’outsider autrichien. Depuis, les vikings semblent n’avoir peur de rien, même pas du favori anglais qu’ils ont réussi à mater en deux coups de poignard. Face à la France, l’Islande n’est pas favorite, mais face à une équipe solide et ultra réaliste, les Bleus ont toutes les raisons de s’inquiéter, car l’Islande n’a rien à perdre et tout à gagner ce soir. En voici les 5 raisons.

Les contres nordiques 

Iceland's Arnor Ingvi Traustason celebrates scoring his team's second goal during the Euro 2016 Group F soccer match between Iceland and Austria at the Stade de France in Saint-Denis, north of Paris, France, Wednesday, June 22, 2016. (AP Photo/Martin Meissner)

Bien que le collectif viking monte en puissance, l’Islande laisse toujours le jeu à son adversaire, pour mieux le contrer par la suite. La possession de balle islandaise n’a jamais été supérieur à 30% en 4 matchs depuis le début de l’Euro. Pourtant l’efficacité des hommes du Nord est redoutable. Moins de 5 tirs cadrés par match et déjà 6 buts inscrits, dont 2 contre la grande Angleterre. Attention aux contres donc, surtout quand on voit ce que cela peut provoquer à Gummi Ben.

Les touches de Gunnarsson

CmMmYHiXEAATYbp

Dans le secteur des touches dangereuses, on connaissait les britsh Rory Delap et Matt Le Tissier. On peut désormais ranger dans cette catégorie le capitaine Aron Gunnarsson. Le barbu l’avoue lui même, il n’est pas le joueur le plus baraque de l’effectif, mais un solide entraînement au handball dans sa jeunesse lui a appris à manier la balle et à envoyer de longs parpaings dans les surfaces adverses. Depuis ce début d’Euro, ses touches ont provoqué 2 buts. Et quels buts ! A chaque fois cela a permis de recoller au score, face à l’Autriche et ensuite face à l’Angleterre. Dans une défense bleue loin d’être conquérante, le danger sera donc de mise.

Les gants de Halldórsson

hannes_halldorsson

Etrange parcours pour ce gardien qui n’était même pas pro il y a encore de cela 4 ans et qui a commencé sa carrière à 23 ans en D5 islandaise. Pourtant Halldórsson n’a rien à envier aux autres gardiens de cet Euro, surtout quand sa charnière centrale Sigurdsson-Arnason mate la Wayne Rooney Company. Décisif contre l’Angleterre, Hannes est le portier à avoir été le plus alerté de la compétition avec 22 arrêts à son actif. Libre de tout contrat depuis le mois de juin, l’ancien monteur vidéo n’aura pas trop de mal à retrouver un contrat d’ici là si il continue à se montrer décisif.

La détente de Sigthorsson

2048x1536-fit_160628-nice-june-28-2016-xinhua-kolbeinn-sigthorsson-of-iceland-celebrates-scoring-during-the-euro

On attendait Gylfi Sigurdsson mais le leader technique des vikings s’est mêlé depuis bien longtemps au collectif islandais. Et de ces 11 gars là c’est peut-être Kolbein Sigthorsson l’élément clé des offensives nordiques. Perdu dans le collectif nantais, Kolbein revit sous les couleurs de son pays. En rôle de pivot, il est un point d’appui essentiel aux contres islandais. Mieux encore il a porté son équipe face à l’Angleterre, en fixant la défense puis en transperçant les mains savonneuses de Joe Hart. Bien que sur les six buts inscrits par l’Islande 6 buteurs différents se soient succédés, c’est bien de Sightorsson que pourra venir le danger.

Le public islandais

Le-public-islandais-en-plein-clapping-lundi-soir-a-Nice

C’est sans doute l’élément central de cette équipe. Le 12ème homme ! Avec 10% de la population islandaise expatriée en France, les insulaires ont un public derrière eux et surtout un clapping à faire frémir les Spartiates de 300. En communion avec leur public après la victoire face à l’Autriche, et ainsi que celle face à l’Angleterre, les 11 vikings vont une nouvelle fois pouvoir bénéficier d’un soutien de poids dans l’enceinte du Stade de France.

Par Kévin Veyssière

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s