À Nos Actes Manqués : Ce qu’il faut retenir de France-Portugal

Un jour entier, c’est bien le temps qu’il a fallu à nos yeux pour se remettre de la cruelle défaite française en finale de l’Euro. A domicile, dans son cocon du Stade de France, les Bleus ont poussé pendant 120 minutes mais ils n’ont pas réussi à franchir la muraille Rui Patricio. Et à force de trop croquer, l’Equipe de France a de plus en plus reculé et de plus en plus douté. C’est sur un exploit de Eder que le Portugal de Cristiano Ronaldo soulève enfin un premier trophée majeur, 12 ans après la finale perdue de l’Euro 2004, face à la Grèce, à Lisbonne.

2048x1536-fit_gardien-portugais-rui-patricio-envole-claquer-tete-griezmann

On pensait que l’Equipe de France n’allait faire qu’une bouchée du Portugal dimanche soir. Et pour cause, les Bleus montaient en puissance de match en match avec en point d’orgue la victoire face au champion du monde allemand. En face le Portugal n’avait toujours pas convaincu dans cet Euro. Il lui aura fallu attendre les demi-finales pour remporter leur 1ère rencontre de l’Euro dans le temps réglementaire. Laborieux en phase de groupes, la bande à CR7 se présente en finale après avoir sorti les outsiders croates et polonais.

cristiano-ronaldo-sort-sur-civiere-lors-de-la-finale-de-l-euro-entre-la-france-et-le-portugal-le-10-juillet-2016-au-stade-de-france_5635087

L’Equipe de France se sait favorite et cette fois elle ne laisse pas le jeu à son adversaire, comme face à l’Allemagne. Très vite dangereuse c’est pourtant un autre fait de jeu qui va enflammer le match. La star portugaise Cristinao Ronaldo tombe à terre après dix minutes de jeu. Comme un symbole, pendant que Cristiano boite, Griezmann alerte une première fois Rui Patricio. Mais le Portugal va tomber des nues lorsque Ronaldo sort sur civière après 25 minutes de jeu. Sans sa star, les lusitaniens ont alors, on le pensait, de minimes chances de remporter la compétition.

France's midfielder Moussa Sissoko (L) vies for the ball against Portugal's defender Raphael Guerreiro during the Euro 2016 final football match between France and Portugal at the Stade de France in Saint-Denis, north of Paris, on July 10, 2016. / AFP PHOTO / FRANCK FIFEFRANCK FIFE/AFP/Getty Images

Mais Cristiano est bien l’arbre qui cache la forêt, car derrière lui les serviteurs de l’ombre Rui Patricio, Pepe et Renato Sanches, et plus tard Eder, vont peu à peu éteindre les Bleus. Que cela soit par l’intermédiaire de Leo Sissoko (34ème) de Antoine Griezmann (66ème) de Olivier Giroud (75ème) de Moussa Messi (84ème), rien n’y a a fait. Dimanche soir Rui Patricio était en feu, et Hugo Lloris lui répondra à la 80ème minute en repoussant un centre tir fuyant de Nani.

892788-arret-du-gardien-francais-hugo-lloris-lors-de-la-finale-de-l-euro-face-au-portugal-le-10-juillet-201

Ensuite tout aurait pu basculer à la 92ème minute. Car cette finale c’est aussi une histoire de centimètres. André-Pierre Gignac réussit à effacer ce diable de Pepe, et même quand Rui Patricio est battu , son poteau le sauve. A la fin du temps réglementaire, les supporters Bleus y croyaient encore, mais on cherchait déjà la formule magique pour battre Rui Patricio ce soir. Impeccable sur sa ligne, le joueur du Sporting avait éliminé la Pologne en étant impérial aux tirs aux buts.

2048x1536-fit_attaquant-portugal-eder-marque-contre-france-finale-euro-2016-10-juillet-2016

Durant la prolongation on notera surtout la baisse de rythme des Bleus, probablement dégoûtés du niveau de jeu de Rui Patricio. Car dans ces prolongations c’est le Portugal qui se procure les meilleures occasions. Eder est même sur le point d’ouvrir la marque à la 103ème minute. Eder. Le joueur de Lille, conspué par les portos lors du Mondial 2014 pour son talent limité de buteur, a été un éternel poison pour la défense française. D’un profil différent de Nani et Quaresma, le pivot pèse sur la défense française. Il provoque même le jaune sur Laurent Koscielny, après avoir lui même fait la main. Mais sa prestation est à juger ailleurs, car à la 109ème minute, Eder éteint le Stade de France d’une frappe croisée. Et là encore, à quelques centimètres, Samuel Umtiti aurait pu la détourner ou bien Hugo Lloris l’arrêter. Mais avec des suppositions on aurait pu faire prendre à cet Euro une bien autre tournure.

2532f6b05277c5f92fe3e62a3b049

Bien qu’il ait resté du temps dans cette finale, on sentait que le but assassin d’Eder sonnait le glas des espoirs français. Les Bleus n’ont pas démérité lors de cette finale, mais ils sont tombés sur une équipe plus solide, plus maline qu’eux. Certains diront que le sélectionneur portugais Fernando Santos a mangé tactiquement Didier Deschamps, que l’Equipe de France aurait du jouer autrement, mais il est aisé de critiquer après la défaite, alors qu’on priait il y a un mois pour voir les Bleus en finale. Car la France s’est procuré des occasions, elle est même passer à un rien de décrocher le Graal. Mais voilà les finales se jouent sur des détails, et la valeureuse équipe portugaise, avec un Cristiano Ronaldo dans le rôle d’entraîneur, a mérité sa victoire. Avec un Moussa Sissoko de feu, la triplette Griezmann, Giroud, Payet ne sera pas parvenu à débloquer le match, mais les Bleus nous ont rendu fiers, et malgré la déception c’est bien là l’essentiel.

1890808-39812000-2560-1440 (1)

La France met fin à son Euro à la pire des places, celle de finaliste. Mais dans cette défaite cruelle, l’Equipe de France a retrouver son public et elle a embrasé son pays pendant quatre semaines, sur l’hymne de la Marseillaise.

Rendez-vous à Moscour en 2018 !

Par Kévin Veyssière

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s