La super équipe-type de l’Euro 2016

L’UEFA a rendu son verdict c’est Antoine Griezmann le meilleur joueur de l’Euro ! Une première depuis 1996 puisque ce n’est pas un joueur ayant remporté la compétition qui remporte le trophée. Derrière les 10 autres gaillards qui l’accompagnent sont Rui Patricio, Kimmich, Boateng, Pepe, Guerreiro, Allen, Kroos, Ramsey, Payet et enfin Ronlado. Mais derrière les strass et les paillettes on vous a concocté la vraie équipe type de l’Euro, avec un banc de folie ! 

9489-EQUIPE-TYPE-EURO-2016-AgentColonelK

Gardien : Hugo Lloris

1873573-39468453-2560-1440

Moins décisif que Rui Patricio en finale, Hugo Lloris n’en a pas été moins magistral durant toute la durée de la compétition. Avec seulement 4 buts concédés (contre 5 pour Rui Patricio), dont deux pénaltys, il aura manqué quelques centimètres à Hugo pour sauver son pays en finale.

Défenseur droit : Jérôme Boateng

TOPSHOT - Germany's defender Jerome Boateng (2ndR) kicks the ball from his goal line during the Euro 2016 group C football match between Germany and Ukraine at the Stade Pierre Mauroy in Villeneuve-d'Ascq near Lille on June 12, 2016. / AFP PHOTO / Denis CHARLET

Pas de Kimmich de notre côté. La rustine bavaroise a certes livré de bonnes prestations, mais il a commis une erreur en demi-finale qui a coûté l’ouverture du score bleu. Jérôme Boateng a joué dans l’axe du côté allemand, mais le joueur du Bayern peut joueur à n’importe quel poste de la défense. Sans lui c’est toute la défense allemande qui aurait sombré.

Défenseur gauche : Raphaël Guerreiro

raphael_guerreiro

C’est un pur produit Ligue 1 qui s’invite sur le côté gauche de la défense. Le tout nouveau joueur du Borussia a tenu la baraque sur son côté gauche et a réussi avec brillo son baptême du feu en finale de l’Euro.

Défenseur central : Leonardo Bonucci

8768565

Dans la « pire Squadra Azurra de tous les temps », Leonardo a fait taire les mauvaises langues en délivrant un bijou de passe décisive dès le 1er match contre la Belgique. Précieux devant la muraille Buffon, il n’a malheureusement pas pu empêcher la cruelle élimination de son équipe en quart de finale face à l’Allemagne.

Défenseur central : Pepe

Football Soccer - Portugal v Austria - EURO 2016 - Group F - Parc des Princes, Paris, France - 18/6/16 Portugal's Pepe reacts REUTERS/John Sibley Livepic - RTX2GYEU

Depuis qu’il a rangé son costume de boucher, Pepe est devenu aussi indispensable en sélection qu’au Real de Madrid. Un temps annoncé absent pour jouer la finale, il a malheureusement délivré une prestation remarquable. A l’image de Boateng, il a rassuré toute sa défense lors de cet Euro.

Milieu : Renato Sanches

2813

LA révélation de cet Euro, c’est lui ! Alors que le Bayern Munich a dépensé 40 millions pour avoir la pépite de Benfica, on pensait que le rasta boy n’allait pas confirmer. Et c’est bien tout l’inverse. Alors qu’il a commencé l’Euro sur le banc, il a ensuite gagner sa place de titulaire et sauver son équipe contre la Pologne en inscrivant une minasse comme il sait le faire.

Milieu : Grégory Krychowiak

Grzegorz+Krychowiak+Germany+v+Poland+Group+jRQBmFFI7sPl

Le néo-parisien n’a pas pu aller plus loin que les quarts, mais c’était bien lui l’homme fort de la Pologne. Bien plus précieux que Robert Lewandowski, l’ancien sévillan a abattu un travail considérable au milieu de terrain pour servir les offensives polaks.

Milieu offensif : Aron Ramsey

539418854.0

Il n’a pas joué la demi-finale pour cause de suspensions, et c’est peut-être ce qui a coûté la finale au Pays de Galles. Car si les Dragons n’ont pas marqué face au Portugal c’est sans doute parce que l’homme aux 4 passes décisives, animateur offensif de l’équipe, n’était pas présent. Décisif durant tout l’Euro, il a tenu son rang avec Gareth Bale.

Attaquant gauche : Cristiano Ronaldo

100160055-CristianoRonaldo-sport-xlarge_trans++4aR7DNfHvshBvmGp6VUpaKMU4_QVYjaSH_VfuNnQnyw

Loin d’être transcendant durant tout l’Euro, il a commencé de la pire des manières la compétition en ratant son penalty face à l’Autriche. CR7 a ensuite porté son équipe pour se sauver contre la Hongrie, avant d’assumer son rôle de capitaine et de motiver ses troupes pour se défaire du piège polonais. Grand artisan de la victoire contre le Pays de Galles, le madrilène n’a pu jouer SA finale. Qu’importe, en véritable assistant de Fernando Santos, Ronaldo a poussé, encouragé, conseillé son équipe durant tout le match. Si Eder était en feu dimanche, ce n’était peut-être pas si anodin que ça.

Attaquant droit : Gareth Bale

2048x1536-fit_gareth-bale-lors-match-pays-galles-contre-slovaquie

On s’insurge ! Gareth pas présent dans l’équipe-type UEFA ? Certes le gallois a raté son rendez-vous face à Cristiano en demi, mais l’ancien Spurs a été impliqué dans les succès de son équipe. Si le Pays de Galles a réussi ce parcours fabuleux, c’est grâce à lui. On oublie pourtant que le Pays de Galles jouait son premier Euro.

Attaquant : Antoine Griezmann

doublegriezmannfranceirlande

Mis sur l’aile par l’UEFA, c’est pourtant Griezmann qui a finit meilleur buteur de l’Euro avec 6 buts. Débutant de la pire des manières la compétition, le madrilène a peu à peu retrouver son flair avant de changer de dimension en étant positionné juste derrière Olivier Giroud. Malheureusement ses coups d’éclats n’auront pas suffit, deux finales perdues en 2016 ça fait lourd.

Remplaçants :

Rui Patricio, Giorgio Chiellini, Laurent Koscielny, Toni Kroos, Aron Gunnarsson, Eden Hazard, Olivier Giroud

On vous laisse comparer avec l’équipe-type UEFA :

CnFliXiWAAArk9M

Par Kévin Veyssière

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s