SUISSE

320px-Flag_of_Switzerland_(Pantone).svg
41 285 km2 – 8 036 917 habitants – Capitale : Berne

Classement UEFA : 10ème

Nous avions laissé les petits Suisses aux portes d’un quart de finale de Coupe du Monde. Malheureusement la malice des Argentins n’avait pas permis à Ottmar Hitzfield de réaliser son pari. Et quel pari ! Même si la Suisse va mieux, la sélection helvète alterne entre le chaud et le froid, tout comme ses joueurs, qui peinent à confirmer au plus haut niveau. Archétype de cette morosité ambiante, le niveau de jeu de Shaqiri et de sa bande.

Force de l’effectif :
6/10

Jusqu’où iront-ils ? :
1/8 de finale

Que la campagne européenne avait bien mal débuté. Deux défaites de rang, notamment une contre la Slovénie. On s’attendait alors à un Euro à la maison pour la bande à Petkovic. Mais les helvètes se sont repris et ont enchaîné 7 victoires, avant de tomber à nouveau contre les Anglais. Malgré une ligne offensive convaincante (24 buts en 10 matchs), les attaquants suisses peinent à confirmer en club. La Nati devra une nouvelle fois s’appuyer sur son détonateur Shaqiri, bien aidé par le relayeur Xhaka. La principale faiblesse de l’équipe reste sa charnière centrale, où les compères Djourou et Senderos ont toujours leur place malgré la (faible) concurrence de Fabian Schär. Un petit tour en 1/8ème et puis s’en va.

Stoke Player
Xherdan SHAQIRI
24 ans – 51 sélections 17 buts

topelement
Moi à Stoke … Vraiment ?

C’est une nouvelle fois lui qui va porter la sélection nationale. L’ancien bavarois s’est pourtant perdu en cours route depuis son Mondial réussi en terre auriverde. Après une expérience ratée en Italie, il est titulaire à Stoke, en compagnie des ex-espoirs Arnautovic et Bojan. Pourtant le boy des Balkans a du potentiel, et c’est une nouvelle fois lui qui a permis aux helvètes de sortir du piège du Groupe E avec 4 réalisations. Seul star de l’équipe, c’est de Shaqiri que dépendra la 1ère place du groupe.

Young Schweinsteiger
Granit XHAKA
23 ans – 40 sélections 6 buts

topelement (1)
Un coeur gros comme ça

Ottmar Hitzfield himself le surnomme Young Schweinsteiger. Et il est vrai que le surdoué suisse a le même style de jeu que son alter-ego allemand. Alors qu’il boucle sa 4ème saison en Bundesliga, le joueur de 24 ans devra s’extirper de Mochënglabach pour passer un cap. Mais la question qui plane sur les hauteurs helvètes, c’est si l’avenir de Xhaka se fera avec la Suisse. Depuis que le Kosovo a été reconnu par l’UEFA, on s’interroge sur le destin des bi-nationaux Shaqiri, Xhaka et Behrami. Un sujet épineux puisque Granit retrouvera son frère dans ce groupe A, mais celui-ci portera le maillot de l’Albanie.

Patrick M’Boma
Breel EMBOLO
19 ans – 9 sélections 1 but

SOCCER---EL-Basel-vs-Belenenses_1450367126337432
Breel Embolo ? J’aime !

Le voilà le nouveau phénomène suisse que tout le monde s’arrache. Originaire du Cameroun, le puissant attaquant est déjà titulaire au FC Bâle à seulement 19 ans. Avec son physique de déménageur et sa vitesse, Breel a déjà une belle base fan du côté des Alpes avec Lucien Favre et Stéphane Henchoz. Pour eux c’est le futur grand attaquant suisse depuis Alexander Frei. Problème, les comparses Seferovic et Drmic ont réussi une belle campagne de qualification. Néanmoins leurs faibles ratios de buts en club devrait permettre à Embolo de faire parler de lui durant cet Euro.

Sélectionneur : Vladimir Petković

Publicités

Une réflexion sur “ SUISSE ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

En un coup d'oeil, toute l'actu sur l'Euro 2016

%d blogueurs aiment cette page :