ANGLETERRE

Flag_of_England.svg
130,395 km2 – 53,012,456 habitants – Capitale : Londres

Classement UEFA : 3ème

Force de l’effectif :
8/10

Une Angleterre enfin au niveau ? 

270FD77F00000578-3019141-image-a-20_1427784491876

À chaque mondial ou à chaque Euro, l’histoire se répète. L’Angleterre est taillée pour jouer les grands rôles mais à chaque fois, elle déçoit et se prend les pieds dans le tapis. Eliminé dès la phase de groupe au Brésil, les Bristish ne sont plus allés au delà d’une demi-finale depuis leur Euro à la maison, en 1996 ! La jeune génération avec les Rashford, les Kane et les Sones pointe enfin le bout de son nez, mais elle semble encore trop tendre pour permettre à l’Angleterre d’espérer un autre titre que celui de Champion du Monde en 1966. À eux de nous faire mentir.

La ballade anglaise

L-Angleterre-reste-invincible

Les qualifications ont été une formalité pour le 11 de Roy Hodgson. Avec comme seul adversaire direct la Suisse, la bande à Rooney a tout écrasé sur son passage en remportant 10 matchs sur 10 avec une attaque éclatante (31 buts) et en ayant la meilleure défense des éliminatoires (seulement 3 petits buts concédés). Wayne Rooney a été le principal artisan de ce succès avec 7 buts, mais l’émergence du jeune Harry Kane a permis de dynamiter encore un peu plus les offensives anglaises.

Le 11 des Three Lions

england-euro-2016-switzeralnd_3347444

Exit la génération Gerrard, Lampard et Terry, place à la Youth England. Bien que les cadres soient là dans les compartiments du jeu, le 11 des Three Lions a de quoi donner envie avec sa jeune garde prometteuse. Dans les buts, l’indéboulonnable gardien de Manchester City Joe Hart. Pour l’accompagner dans sa tâche, l’agressif Gary Cahill ainsi que le peu rassurant Chris Smalling compléteront la charnière centrale. Sur les côtés, Nath Clyne prendra l’aile droite. On parle quand même d’un mec qui a délogé Glen Johnson à Liverpool. Sur le côté gauche, les espoirs Bertrand et Rose ont pris leur temps, mais ils sont enfin des pointures en Premier League. Préférence au Spurs qui a réalisé l’une de ses plus belles saisons à Tottenham. Le sélectionneur Roy Hodgson opte ensuite pour un milieu à 3 ou à 4 joueurs. Vu la débauche de talent au milieu de terrain, et aussi en l’absence des mobylettes Welbeck et Walcott, Roy va sans doute resserrer son milieu et nous proposer un 4-4-2 losange. A la récupération c’est le capitaine de Liverpool Jordan Henderson qui s’y colle, suppléer au cas où par le polyvalent Eric Dier. Les deux milieux devant le Red seront certainement Dele Alli, nouveau crack venu de White Hart Lane, ainsi que Adam Lallana. Malgré la grosse saison du vétéran James Milner, il n’a pas été souvent titulaire avec les Three Lions. Le créatif de l’équipe se nommera Ross Barkley, même si l’on aurait préféré confié les clés du jeu à Wayne Rooney. Le capitaine de la sélection joue en pointe sous le maillot de l’Angleterre, et il sera associé à l’ouragan Harry Kane, meilleur buteur de Premier League cette saison. La révélation Jamie Vardy ou bien encore l’espoir Marcus Rashford devraient quand à eux être utilisés dans un rôle de joker de luxe au cours des rencontres.

Les demi-finales pour rêver

england-euro-2016-signed-shirts-image-1

Dans un groupe sans adversaire insurmontable, les Anglais devraient parvenir à se sortir du piège de la phase de groupe. La Russie sera un adversaire difficile à bouge, mais les principaux dangers restent peut-être l’excès de confiance face à l’improbable Slovaquie, ainsi que le derby face au Pays de Galles. Les choses se compliqueront plutôt en quart de finale pour les God Save The Queen. Après un probable huitième de finale face à Petr Cech, le quart les opposera soit au Portugal, soit à l’Italie, ou bien encore la Belgique. Si ce match test est concluant, les Anglais auront l’honneur d’affronter l’Espagne et d’enfin prouver à tous que les Three Lions ont du mordant.

Jusqu’où ira l’Angleterre?  

Demi-finale

L’ÉQUIPE-TYPE

9012-ENGLAND-EURO-2016-AgentColonelK

LES 3 JOUEURS CLÉS

Le mur d’Hadrien
Joe HART
29 ans – 58 sélections

Joe-Hart-Net-Worth

Le poste maudit de gardien de but a enfin trouvé une valeur sûre en Angleterre. Depuis le départ de David Seaman on commençait à désespérer entre Paul Robinson, Calamity James ou encore l’épisode Robert Green. Avec ses presque 60 sélections et ses 5 Golden Gloves en Premier League, Joe Hart aura certainement du travail, au vue des performances en demi-teinte cette saison de Gary Cahill ou de Chris Smalling.

Cassius Clay
Dele ALLI
20 ans – 7 sélections 1 but

108823-lsh

Tout va très vite pour le milieu offensif de Tottenham. L’an dernier il jouait encore en D3 anglaise !  A seulement 20 ans, Dele a été la révélation de Premier League cette saison. Présent dans l’équipe type de Premier League ainsi que dans les 23 Anglais pour l’Euro 2016, Alli n’est pas étranger à la seconde place des Spurs dans le championnat anglais. A la fois buteur et passeur, le petit bonhomme en est déjà à 7 sélection alors qu’il a commencé chez les Three Lions en 2015 seulement. Potentiel à suivre.

Comme un ouragan
Harry KANE
22 ans – 11 sélections 5 buts

Tottenham Hotspur's Harry Kane celebrates scoring his side's first goal of the game during the Barclays Premier League match at White Hart Lane, London.

Le poste d’attaquant est aussi une éternelle interrogation en Angleterre. Depuis la fin de l’ère Alan Shearer, ils sont nombreux à avoir repris le flambeau. Seul Michael Owen a semblé un temps être à la hauteur, mais c’est Wayne Rooney qui a redonné la flamme à l’attaque britannique, puisqu’il est actuellement le meilleur buteur de la sélection avec 52 buts. Mais le Mancunien n’est pas un pur attaquant. Et dans ce registre là, Roy Hodgson dispose de deux pépites. Jamie Vardy dans un premier temps, qui réalise de bons débuts avec les Three Lions (3 buts en 7 matchs). Mais le futur c’est surtout Harry Kane. « Hurricane », comme on le nomme à Tottenham, vient d’enchaîner une deuxième saison à plus de 20 buts. Cet attaquant à l’anglaise sera le danger numéro un en attaque derrière Rooney, puisque lui aussi est décisif en sélection (5 buts lors de ses 11 dernières sorties avec l’Angleterre).

La liste des 23

Gardiens : Fraser Forster (Southampton), Joe Hart (Manchester City), Tom Heaton (Burnley)

Défenseurs : Ryan Bertrand (Southampton), Gary Cahill (Chelsea), Nathaniel Clyne (Liverpool), Danny Rose (Tottenham Hotspur), Chris Smalling (Manchester United), John Stones (Everton), Kyle Walker (Tottenham Hotspur)

Milieux : Dele Alli (Tottenham Hotspur), Ross Barkley (Everton), Eric Dier (Tottenham Hotspur), Jordan Henderson (Liverpool), Adam Lallana (Liverpool), James Milner (Liverpool), Raheem Sterling (Manchester City), Jack Wilshere (Arsenal)

Attaquants : Harry Kane (Tottenham Hotspur), Marcus Rashford (Manchester United), Wayne Rooney (Manchester United, capt), Daniel Sturridge (Liverpool), Jamie Vardy (Leicester City)

Sélectionneur: Roy Hodgson

Publicités

Une réflexion sur “ ANGLETERRE ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

En un coup d'oeil, toute l'actu sur l'Euro 2016

%d blogueurs aiment cette page :