PAYS DE GALLES

Wales
20 779 km2 – 3 063 456 habitants – Capitale : Cardiff

Classement UEFA : 28ème

Force de l’effectif :
5/10

Un premier Euro historique

joeledley

Sur l’île de Grande-Bretagne, le Pays de Galles est la sélection à avoir fait le moins sensation en phase finale de grande compétition de football. Mis à part une campagne durant la Coupe du Monde 1958 prometteuse avec une 6ème place, le pays de Ian Rush n’a jamais pu se qualifier pour une autre compétition. Depuis l’arrivée d’une nouvelle génération, portée par Ryan Giggs, le Pays de Galles n’a jamais été loin de se qualifier. Il lui manquait seulement une base solide pour accompagner une star capable de porter le collectif. C’est désormais chose faites puisque « The Canoon » Gareth Bale sera le principal artificier des Verts Gallois.

Le poil à gratter de la Belgique

aaron-ramsey-gareth-bale-wayne-hennessey-joe-ledley-wales_3362111

Les Gallois n’étaient pas forcément partis pour se qualifier pour l’Euro. Après une campagne qualificative pour le Brésil catastrophique (5ème sur 6 de son groupe), les Red Dragons devaient cette fois affronter les concurrent belges, bosniens et israéliens. Après un début poussif face à l’Andorre, avec un petit but d’écart, les Gallois parviennent à battre la tête de série belge. Défait seulement par une décevante Bosnie, le Pays de Galles se classe deuxième du groupe à seulement 2 points de la Belgique. Malgré une attaque énigmatique (11 buts en 10 matchs), les britanniques ont pu s’appuyer sur une défense de fer (meilleure défense du groupe avec 4 buts concédés). Porté par un Gareth Bale de gala (6 buts), le Vert gallois se qualifient enfin pour leur 1er Euro.

Les 11 Dragons

Bosnia-and-Herzegovina-v-Wales

Le vivier gallois est peu fourni avec ses 3 millions d’habitants, mais cela permet d’avoir une sélection d’expérience. Avec un moyenne de 30 sélections par joueur, les 23 Dragons se connaissent bien. Dans les bois, il n’y a guère de concurrence puisque c’est le portier de Crystal Palace Wayne Hennessey qui garde les cages depuis 56 matchs. La défense galloise joue le plus souvent avec 3 défenseurs. Mais le sélectionneur Chris Coleman n’a pas choisi que des centraux de métiers pour accompagner la muraille Ashley Williams. Bien que le rempart de West Ham James Collins puisse jouer à ce poste, c’est le plus capé des 23, Chris Gunter (66 sélections), ainsi que le jeune Spurs Ben Davies qui accompagne le joueur de Swansea. Au milieu de terrain, les gallois peuvent souffler puisque le pilier Joe Ledley semble se remettre de sa blessure juste à temps avant l’Euro. Il s’appuiera sur les deux milieux box-to-box Joe Allen et Andy Kingg pour l’épauler. Pour compléter le milieu, le latéral David Cotterril semble être le complément idéal, à moins que le vétéran David Vaughan sorte de la forêt de Notthingham. Chris Coleman s’inspire ensuite du Real pour son attaque, puisqu’il fait jouer Gareth Bale à droite pour porter les offensives galloises. Le Gunner Aaron Ramsey fait quand à lui parler son talent du côté gauche. Sans grands attaquants depuis la retraite de Joe Hartson, les Dragons vont devoir s’appuyer sur le pivot Sam Vokes, auteur d’une bonne saison avec 15 buts le champion de Championship, Burnley.

Une bataille au sein du Royaume

7363

Depuis la fin des qualifs, le Pays de Galles ne rassure pas et surtout ne gagne plus. 3 matchs que les Dragons n’ont pas gagné, et 3 matchs que Gareth Bale n’a pas joué. Vous voyez où l’on veut en venir ? Sans sa star madrilène, les gallois sont orphelins de succès. Dans un groupe compliqué, les Gallois peuvent faire trembler la Russie et devront se méfier des impressionnants slovaques, qui ont tapé l’Allemagne 3-1. Enfin le derby de Grande-Bretagne aura lieu face à l’Angleterre, et dans ce duel hardant on ne peut savoir qui du Dragon ou de la Rose l’emportera. Le Pays de Galles terminera probablement 3ème si tout se passe pour le mieux, mais en huitièmes de finale le feu gallois ne pourra résister à la Mannschaft allemande.

Jusqu’où ira le Pays de Galles ?  

8ème de finale

L’ÉQUIPE-TYPE

9009-WALES-EURO-2016-AgentColonelK

LES 3 JOUEURS CLÉS

Forever Wales
Ashley Williams
31 ans – 58 sélections 1 but

ashley-williams-452227022

Il est un des rares joueurs à jouer dans un club gallois de top niveau, à Swansea City en Premier League. Et pourtant Ashley est bien né en Angleterre, chez les Wolves de  Wolverampthon pour être plus précis. Gallois par sa grand-mère c’est, en 2008 qu’il rejoint la bande à Ryan Giggs. Depuis, Williams est capitaine à la fois du Pays de Galles et de son club. Le roc n’est d’ailleurs pas étranger aux bonnes prestations défensives de son pays (seulement 4 buts concédés en éliminatoires).

Wolverine
Joe Ledley
29 ans – 62 sélections 4 buts

ledley

Le hispter gallois l’a fait ! Après s’être fracturé le peroné début mai, Joe Ledley est dans la liste des 23. Il serait selon les dires du sélectionneur titulaire lors du match d’ouverture du Pays de Galles. Et heureusement car le natif de Cardiff est tout aussi important que Ashley Williams, ou le duo Bale-Ramsey. Métronome du milieu de terrain, l’ancien du Celctic Glasgow aura à coeur de nous montrer tout son talent et ses pouvoirs de X-Men lors de l’Euro.

Dragon Canoon
Gareth BALE
26 ans – 54 sélections 19 buts

1516932

L’ancien Spurs a pris du galon depuis qu’il a quitté les bords de la Manche. Au Real, il a réussi à s’imposer dans le trident offensif madrilène. Titulaire depuis 3 saisons en club, Bale distribue les buts en championnat (58 buts en 3 ans) et en sélection (6 buts lors des éliminatoires). Du niveau de jeu du natif de Cardiff dépendra la bonne forme des Gallois dans cet Euro 2016. Dans une sélection dépourvu d’attaquant de grande classe, c’est ce Dragon là qu’il faudra enchaîner au fond de sa grotte.

La liste des 23

Gardiens: Wayne Hennessey, Danny Ward, Owain Fon Williams
Défenseurs: Chris Gunter, James Chester, Ashley Williams, Ben Davies, Neil Taylor, James Collins, Jazz Richards
Milieux de terrain: Joe Allen, Joe Ledley, Aaron Ramsey, Andy King, David Edwards, Jonny Williams, David Vaughan, George Williams
Attaquants: Gareth Bale, Hal Robson-Kanu, Sam Vokes, Simon Church, David Cotterill

Sélectionneur : Chris Coleman

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

En un coup d'oeil, toute l'actu sur l'Euro 2016

%d blogueurs aiment cette page :