BELGIQUE

450px-Flag_of_Belgium.svg
30 528 km2 – 11 203 787 habitants – Capitale : Bruxelles

Classement UEFA: 5ème

Force de l’effectif :
8/10

Le renouveau belge

2015_Belgium_Belgique_België_football_soccer_voetbal_maillot_shirt_jersey_maglia_trikot_Adidas_Euro_2016_qualifiers_qualification_2014_France_amical

Cela faisait longtemps que l’on attendait une équipe belge capable de rivaliser avec les meilleurs sur la scène mondiale. Notamment depuis l’époque dorée des années 80, où la bande à Eric Gerets parvient en finale de l’Euro 1980 et en demi-finale de la Coupe du Monde de 1986. Ensuite le niveau a peu à peu régressé, et avec la retraite de Enzo Scifo, les espoirs belges n’ont pas réussi à prendre le relais. Entre 2002 et 2014, la Belgique a eu une sacrée traversée du désert, avant d’enfin trouver son oasis. Une génération performante à tous les postes où presque, portée par un Eden Hazard en quête de certitude. Quart de finaliste au Brésil, le plat pays n’en reste pas moins l’un des favoris pour l’Euro.

La première nation FIFA ? Vraiment ? 

téléchargement

La meilleure nation FIFA à une époque, selon son classement farfelu, n’a pas été aussi souveraine que son Roi durant ses éliminatoires. Malgré une attaque tonitruante (24 buts) et une défense de fer (5 buts concédés), le Pays de Galles aurait bien pu chiper la 1ère place  au pays des moules-frites à 2 points près. La faute à des Dragons que la Belgique n’aura jamais réussi à gagner. Contrairement aux britanniques, le collectif belge repose sur plusieurs stars. Fellaini, Mertens, De Bruyne, Hazard … ils sont à avoir inscrits plus de 3 buts chacun. Désormais libéré du poids de leur 1er Mondial, les Belges vont pouvoir se lâcher.

Le 11 moules-frites

Belgique-Euro-2016-maillot-officiel-Adidas

On pensait que la France était la plus poissarde de toutes les sélections avec ses blessures, la Belgique aurait pu faire pire. Handicapée par les absences de Vincent Kompany et de Nicolas Lombaerts, la défense belge perd deux éléments de poids. Heureusement Vermaelen et Meunier, blessés eux aussi, feront tout de même partis du voyage. La défense garde tout de même une fière allure. Bien que Thibaut Courtois est vécu une saison moyenne avec Chelsea, le suppléant Mignolet pourra toujours rassurer dans les cages belges. Face à la pénurie de latéraux, Marc Wilmots a enfin tranché, la paire Alderweireld-Vertonghen jouera dans l’axe. Les deux défenseurs jouent ensemble à Tottenham, se connaissent par coeur et ils tenteront de faire oublier le puissant Vincent Kompany. Sur les ailes, c’est Denayer et le petit frère Lukaku qui tenteront de confirmer les espoirs placés en eux.  Avec seulement 4 milieux de terrain sélectionnés, on voit mal comment la Belgique pourrait jouer en 4-3-3 avec une pointe basse. Les touffus Alex Witsel et Marouane Fellaini devraient commencer l’Euro titulaire au milieu de terrain, pendant que Kévin De Bruyne aura le rôle d’élément perturbateur. Si Eden Hazard a son côté gauche pour lui, le front de l’attaque wallonne-flamande est susceptible à beaucoup de changement compte-tenu des possibilités. On espère néanmoins voir en action les hommes en forme, à savoir Mertens et Romelu Lukaku. Derrière il y aura de toute façon des valeurs sûres avec Benteke, Origi et Carrasco.

Outsider ? Favori  ? Faites vos jeux

belgique-foot-fifa-classement-11474420fjlpt_1713

Bien que Marc Wilmots puisse être contesté pour son manque de science tactique, il en reste que les résultats sont là. En 18 matchs, la Belgique s’est imposé 13 fois et n’a connu que 2 fois la défaite, dont une défaite face au Portugal où tout le pays avait la tête ailleurs après les attentats du 22 mars 2016. Dans un « groupe de la mort », la Belgique part favorite même si elle aura à se coltiner l’Italie ainsi que la coriace Irlande et le melon de Zlatan. Avec 3 places qualificatives, le chemin des huitièmes devrait s’ouvrir pour les Belges. Face à eux, le deuxième du Groupe D, donc probablement la Croatie. Opposé à l’Argentine il y a deux ans au Brésil, la Belgique aura de nouveau un gros morceau en quart, à savoir l’Allemagne. Ca sera THE match test pour savoir si la génération dorée a vraiment du talent ou si tout cela est dû au Hazard.

Jusqu’où ira la Belgique?  

1/4 de finale

L’ÉQUIPE-TYPE

9063-BELGIQUE-EURO-2016-AgentColonelK

LES 3 JOUEURS CLÉS

Gingers have souls
Kévin DE BRUYNE
24 ans – 40 sélections 12 buts

Kevin-603125

Bourreau du PSG en quart de finale de Ligue des Champions, le génie roux a réussi à s’imposer dans l’effectif pléthorique de Manchester City. Auteur d’un double-double cette saison (17 buts, 16 passes décisives), le petit Kévin sera attendu par ses parents en quart de finale, voir mieux.

L’Incroyable Hulk
Romelu LUKAKU
23 ans – 44 sélections 12 buts

romelu-lukaku1-1404463728-1404808264

Romelu, c’est le joueur qui a commencé tellement tôt en équipe première (à 16 ans à Anderlecht), que tu dis que aujourd’hui il a 30 ans. Et pourtant non, le physique Lukaku (1m90) souffle ses 23 bougies et officie du côté d’Everton depuis 3 saisons. Bien qu’il peine à convaincre en sélection, où il doit se plier à la loi du collectif, le striker enchaîne les pions en Premier League et chez les Toffes. Auteur de sa meilleure saison dans la livraison de caramels (25 buts), Romelu doit changer de statut pour pouvoir trouver un club à la hauteur de ses ambitions.

Enigma
Eden HAZARD
25 ans – 65 sélections 13 buts

EdenHazard

Il l’a enfin connu sa saison galère. Eden qui enchaînait les saisons et les performances a vu sa saison pourri par un niveau de jeu bien loin de son statut, et qui a vu Chelsea sombrer en Premier League. Toujours décisif en sélection, Hazard devra faire mieux qu’au Mondial où il n’avait pas répondu aux attentes de tout un peuple. Celui qui veut être le patron de Chelsea devra aussi être celui de l’Euro et des Diables Rouges.

La liste des 23 : 

Gardiens de but (3) : Thibaut Courtois (Chelsea/ENG), Simon Mignolet (Liverpool/ENG), Jean-François Gillet (FC Malines)

Défenseurs (8) : Toby Alderweireld (Tottenham/ENG), Jan Vertonghen (Tottenham/ENG), Thomas Vermaelen (FC Barcelone/ESP), Jason Denayer (Galatasaray/TUR), Jordan Lukaku (Ostende), Thomas Meunier (FC Bruges), Laurent Ciman (Impact Montreal/CAN), Christian Kabasele (RC Genk)

Milieux de terrain (9) : Moussa Dembélé (Tottenham/ENG), Radja Nainggolan (AS Rome/ITA), Marouane Fellaini (Manchester United/ENG), Axel Witsel (Zenith Saint-Petersbourgh/RUS)

Attaquants (3) : Michy Batshuayi (Marseille/FRA), Romelu Lukaku (Everton/ENG), Christian Benteke (Liverpool/ENG)  Eden Hazard (Chelsea/ENG) Kevin De Bruyne (Manchester City/ENG), Dries Mertens (Naples/ITA), Yannick Carrasco (Atletico Madrid/ESP), Divock Origi (Liverpool/ENG)

Sélectionneur : Marc Wilmots

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

En un coup d'oeil, toute l'actu sur l'Euro 2016

%d blogueurs aiment cette page :