Norvège

800px-Flag_of_Norway.svg

385 199 km2 – 5 137 679 habitants

Classement FIFA: 53ème
Sélectionneur: Per-Mathias Høgmo

Non qualifié pour l’Euro 2012

Probabilité de se qualifier
5/10

Le hasard du classement FIFA les avait mis tête de série des derniers éliminatoires pour le Mondial 2014. On se demande toujours pourquoi. Depuis un Euro 2000, la Norvège n’a jamais été plus loin que les barrages.  Pire la patrie d’Ole Gunnar a finit 4ème de son dernier groupe de qualifs, derrière la Suisse, l’Islande ou encore la Slovénie. Il faut dire que les vikings n’ont plus de grand joueur. Les « stars » de la sélection sont Nordveit et  le capitaine Skjelbred, Riise et Hangeland étant partis à la retraite. Quand aux prometteurs espoirs, ils peinent à sortir des contrées glacées ou bien à s’imposer hors du froid. Sans joueur sensation à la John Carew, la Norvège devrait se disputer la place de barragiste avec la Bulgarie, tout en évitant les pièges azéris et maltais.

Le joueur qui va tout changer
Per Ciljan Skjelbred
27 ans – 24 sélections 1 but

Per_Ciljan_Skjelbred

Ancien grand espoir norvégien, son peu de sélection pour son âge témoigne de sa difficile acclimatation au haut niveau. Depuis son départ de Rosenborg en 2011, Per a peu fait flambé la Bundesliga. Désormais à Berlin, le nouveau capitaine des vikings aura la lourde tâche d’animer le jeu rugueux des norvégiens. Sans doute le meilleur joueur de la sélection avec l’ancien Morten Gamst Pedersen. C’est dire la décadence des rouges et bleus.

Le joueur qui va exploser
Martin Ødegaard
15 ans – 1 sélection

Martin Ødegaard

Parmi la flopée d’espoirs norvégiens, il en est un plus précoce que les autres. A 15 ans, le joueur de  Strømsgodset joue en club et compte déjà une sélection au compteur. L’ancien de Blackburn Pedersen ne tarit pas d’éloges sur lui. « Pour son âge c’est impressionnant. Sa connaissance du jeu est incroyable, et sa technique est fantastique ». Reste à savoir si ces belles paroles sont bel et bien vrai. Dans une sélection sans vraiment d’espoir talentueux, le coach norvégien aurait tout intérêt à rappeler sa perle pour l’aguerrir et surtout s’aventurer dans un championnat où il montrera tout l’étendu de son talent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

En un coup d'oeil, toute l'actu sur l'Euro 2016

%d blogueurs aiment cette page :