République Tchèque

800px-Flag_of_the_Czech_Republic.svg

 78,866 km2 – 10,513,209 habitants

Classement FIFA: 35ème
Sélectionneur: Pavel Vrba

Finaliste de l’Euro 1996
2012: Quart de finaliste

Probabilité de se qualifier
4/10

Les tchèques auront fort à faire pour espérer voir Paris en 2016. Derrière eux il y aura des turcs revanchards et des islandais encore amers de leur élimination en barrage de la coupe du Monde. La République Tchèque n’a plus dans ses rangs un Pavel Nedved ou un Karel Poborsky. Seul reste Petr Cech comme grand joueur international. Derrière, il y a bien sûr les meneurs Rosicky et Darida, ou encore les performants Jiracek et Pilar, mais cela reste bien trop faible. La majeure partie des sélectionnables joue à Prague ou à Plzen. Il faudra toutefois se méfier des slaves. A l’Euro 2012, les tchèques terminent premier du groupe A et ne perdent qu’un but à zéro contre le Portugal en quart. Un coup reste possible, mais la Tchéquie ne jouera qu’un rôle de troube-fête dans ce groupe A.

Le joueur qui peut tout changer
Vladimir Darida
18 sélections

Vlad Darida

Le héros de l’Euro 2012, Petr Jiracek aurait pu être le plus de cette équipe de Tchéquie. Mais le chevelu a perdu de sa superbe, n’étant plus qu’un remplaçant à Hambourg.  C’est un peu le même constat pour le vétéran Rosicky, plus à la fin de sa carrière qu’à son apogée. Il faut donc reconstruire une ossature et elle pourrait se bâtir autour de l’ancien espoir Vladimir Darida. L’ancien meneur du Viktoria Plzen sort d’une première expérience en Bundesliga à Fribourg. Il est désormais temps pour lui de confirmer un statut de joueur-clé, et à long terme pourquoi pas faire oublier Tomas Rosicky.

Le joueur qui va exploser
Matej Vydra
13 sélections 4 buts

Matej-Vydra

Il fut un temps où le grand espoir tchec se nommait Vaclav Kadlec. Du moins dans Football Manager. Mais les années ont passé et l’ancien du Sparta sort d’une saison famélique à Francfort (seulement 5 buts en 31 matchs). Si la République Tchèque veut espérer saisir la deuxième place de ce groupe A, il faudra marquer dans les rencontres clés. Le successeur des Koller, Baros ou autre Lokvenc sera peut-être Matej Vydra. Le joueur d’Udine est prêté de saison en saison et c’est il y a deux ans, à seulement 20 ans, où son potentiel explose. 20 buts inscrits avec Watford dans la bouillante Championship. Le prêt à Albion l’an dernier n’a pas été aussi concluant, mais Vydra est certainement le meilleur espoir de cette sélection.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

En un coup d'oeil, toute l'actu sur l'Euro 2016

%d blogueurs aiment cette page :